Délégués syndicaux

Le 16/07/2019
Paroles de

A 54 ans, DS et DP, elle décroche un DU dialogue social et relations collectives au travail

DR

Entrée tardivement dans le syndicalisme et la représentation du personnel, Véronique Rigaudeau vient de décrocher un diplôme universitaire (DU) sur le dialogue social et la négociation collective. Cette déléguée syndicale CFE-CGC, également RS au CE et DP chez Bolloré Logistics à Rouen, a consacré tous ses vendredis à acquérir de nouvelles compétences, dans la perspective, dit-elle, de mieux maîtriser la négociation. Son témoignage.

Le 03/07/2019
A la une

Prime légale abrogée : votre accord collectif a-t-il été dénoncé ?

L'abrogation d'un dispositif légal entraîne-t-elle la caducité immédiate de l'accord collectif le déclinant dans l'entreprise ? Non, vient de répondre la Cour de cassation à propos d'un accord portant sur la prime dividende. L'accord non dénoncé continue à produire ses effets au profit des salariés.

Le 01/07/2019
A la une

[Infographie] Les chiffres clefs de la négociation collective en 2018

Moins d'accords interprofessionnels, mais davantage de textes au niveau des branches et des entreprises : alors que les ordonnances travail de septembre 2017 ont introduit de nouvelles règles de négociation collective, le dynamisme du dialogue social s’est poursuivi en 2018, selon le dernier bilan dressé par la Direction générale du travail (DGT). Les principaux chiffres à retenir.

Le 25/06/2019
A la une

De plus en plus d'entreprises s'emparent des accords de performance collective

Le cabinet Sextant Expertise a analysé une soixantaine d'accords de performance collective. Les directions, comme les organisations syndicales, signent aujourd'hui sans trop de difficultés de tels accords qui permettent aux entreprises d'anticiper leurs besoins de manière sécurisée. Un cadre juridique souple et rassurant qui explique le succès de ces nouveaux accords emploi.

Le 13/06/2019
A la une

Désignation syndicale : gare à la baisse d'effectif en cours de mandat !

Pour que le mandat syndical soit valide, l'effectif de l'entreprise ou de l'établissement ne doit pas être descendu sous le seuil de 50 salariés au cours des douze mois précédant la désignation syndicale.